Le commerce en ligne a connu beaucoup de succès ces dernières années. Et pour cause, il s’agit d’une activité commerciale assez simple à mettre en place, et qui peut parfois rapporter beaucoup d’argent. Toutefois, pour devenir distributeur ou revendeur et parvenir à des résultats satisfaisants, il est primordial de savoir établir un projet solide, de la création à la finalisation.

Car il s’agit du piège le plus fréquent. Vous trouverez de nombreux témoignages sur des entrepreneurs qui n’ont pas réussi à dépasser les quelques ventes. Généralement, ces personnes ne connaissaient pas les étapes clés de la mise en place d’une boutique e-commerce ou n’ont pas su en profiter.

Si vous envisagez de passer à la distribution ou à la revente de produits en ligne, je vous donne ici quelques pistes pour mettre au point un projet efficace. Vous trouverez également les erreurs courantes que font les débutants, afin que vous puissiez les éviter.

 

Quelle est la différence entre un distributeur et un revendeur ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il me semble nécessaire de faire un rappel sur les termes de distributeur et revendeur. En effet, si vous débutez, vous ne savez pas forcément ce qui les différencie. D’une manière générale, cela ne changera pas beaucoup votre façon de travailler, mais cela peut avoir un impact, que ce soit auprès de vos fournisseurs ou de votre clientèle.

Dans les deux cas, vous vous présentez comme un intermédiaire entre le fabricant et le client. Vous ne vendez donc pas vos propres produits, mais vous faites office de vitrine pour les partenaires chez qui vous vous fournissez. C’est sur cette transaction intermédiaire que vous récupérez de l’argent (ce qu’on appelle la marge). Il s’agit tout simplement de la base du commerce, en ligne comme en physique.

  • Les commerçants revendeurs ont un catalogue très varié. Quelle que soit la catégorie de produits, le revendeur se fournit auprès de plusieurs fournisseurs ou plusieurs marques, pour laisser le choix au client d’acheter ce qu’il souhaite.
  • Les distributeurs, en revanche, sont généralement liés à un seul fournisseur ou une seule marque. Ils bénéficient ainsi de l’image de l’enseigne et restent fidèles à un partenaire unique.

 

Distributeur ou revendeur : Quel modèle de commerce choisir ?

Que vous cherchiez à devenir distributeur ou revendeur, il est une question à laquelle il faudra obligatoirement répondre. Elle concerne le modèle de commerce que vous souhaitez mettre en place. En effet, il existe plusieurs possibilités, et chacune présente ses propres avantages et inconvénients.

Devenir détaillant

C’est la manière la plus traditionnelle de faire du commerce, en ligne ou non. Les détaillants se trouvent en dernière ligne du système de vente, puisqu’ils s’adressent directement aux clients particuliers. Le principe est simple : il s’agit de se fournir auprès de grossistes afin de profiter de prix avantageux, pour ensuite revendre les produits à l’unité auprès de la clientèle.

Si cette méthode est très courante dans le commerce physique, elle présente toutefois quelques inconvénients. La vente au détail nécessite en effet une certaine capacité de stockage, ainsi qu’une organisation stricte pour le suivi des stocks, la gestion des commandes et les livraisons.

devenir distributeur

Vendre en gros

Une autre solution consiste à se placer plus haut dans la chaîne commerciale en devenant tout simplement grossiste. Dans ce cas, vous vous adressez davantage à une clientèle professionnelle, notamment auprès des détaillants, comme nous venons de le voir. Mais si la question du stockage est déjà présente dans la vente au détail, elle devient évidemment plus importante encore pour les grossistes.

Qui plus est, cela nécessite de bonnes connaissances en communication et en négociation, puisque vous devrez travailler directement avec les fabricants, puis parvenir à revendre vos produits en grandes quantités tout en gardant une marge financière.

Faire du dropshipping

Le dropshipping est sans doute la méthode la plus efficace et la plus simple à mettre en place pour une boutique e-commerce. Avec cette solution, tout est simplifié pour le commerçant, d’autant qu’il existe de nombreux outils qui facilitent grandement la gestion des stocks et des commandes.

D’une manière plus concrète, le dropshipping ne nécessite rien d’autre que la mise en place d’un site internet. Le commerçant n’a pas besoin de stocker les marchandises, puisqu’elles sont livrées directement par le fournisseur au client. Vous vous portez néanmoins garant de la qualité et de la conformité du produit, puisque c’est auprès de vous que l’achat est effectué.

 

Bien choisir ses produits et fournisseurs

Quel que soit le mode de gestion que vous avez choisi, il est primordial de savoir sélectionner vos partenaires et les produits que vous vendez. N’oubliez jamais qu’en tant qu’intermédiaire, c’est votre responsabilité qui est en jeu auprès de votre clientèle. Il s’agit donc de proposer des articles de qualité et d’en assurer le service après-vente.

Mais au-delà de la question de la conformité, il est essentiel de savoir trouver le ou les produits que vous souhaitez vendre. Toute entrée dans votre catalogue doit être réfléchie, que ce soit en lien avec le thème de votre boutique ou en fonction d’une tendance commerciale.

devenir revendeur en ligne

Éviter les erreurs courantes en tant que distributeur ou revendeur

La plupart des personnes qui ont échoué dans le commerce en ligne ont en réalité commis des erreurs qu’ils auraient pu éviter. Lors de l’élaboration de votre projet, ayez donc toujours en tête les conseils suivants :

  • Misez sur des produits originaux ou un concept inédit.
  • Ne choisissez pas vos fournisseurs au hasard.
  • Développez une véritable image de marque et faites vivre votre boutique.
  • Ne négligez jamais le référencement naturel et la communication.

 

Créer un site internet professionnel et performant

Une fois que vous aurez établi votre projet, il ne restera plus qu’à le mettre en œuvre. Même si la réflexion et la conceptualisation ont une importance capitale, il ne faut surtout pas négliger le site internet qui va en découler. En effet, il s’agit ni plus ni moins de votre vitrine. C’est ce que vos clients verront en premier. Et on ne le dit jamais assez, la première impression est toujours la bonne.

Vous devez donc proposer à vos visiteurs une interface efficace au premier regard, ainsi qu’une navigation fluide et simple pour leur permettre de passer commande facilement.

Si vous souhaitez mettre en place votre boutique de façon efficace, je vous invite à me contacter afin de concrétiser votre projet et le rendre performant dès sa création. Consultant e-commerce et expert Prestashop, je saurai vous accompagner dans le développement d’une boutique en ligne performante.

Grégory Chartier
Publié par Grégory Chartier

Expert Prestashop