Ces derniers temps on entend beaucoup parler du big data, cette collecte de données supposée être massive et capable de tout nous dire sur les comportements les plus intimes des internautes. Est-ce vraiment une si grande révolution, ou juste un de ces termes simplement inventés pour faire le buzz dans les médias ? À quoi doit-on s’attendre pour les années à venir ? Petit aperçu de ce qui pourrait bien changer totalement notre mode de vie, que l’on soit une entreprise ou simplement un client.

On exagère pas un peu sur le big data ?

On en parle beaucoup, mais la première chose qu’on peut voir, c’est que ceux qui en parlent le plus dans les médias mainstream n’ont aucune idée de quoi ils parlent, ou alors ils font semblant de ne pas savoir afin de ne pas affoler le grand public. Car vraiment, quand on y regarde de plus près il y aurait de quoi faire peur, surtout pour les individus un peu plus paranoïaques que les autres. Si vous avez entendu parler du livre L’homme nu de Marc Dugain et Christophe Labbé vous saurez peut-être que oui, on en sait actuellement beaucoup sur les habitudes de tous les individus connectés. Si vous avez un smartphone dans votre poche, vous êtes donc concernés. Et si vous avez un compte Facebook et que vous utilisez volontier Google et Youtube, il n’y a plus rien à faire ! ;-)

L’avantage pour les entreprises connectées

Redevenons sérieux, et voyons l’opportunité que cela représente. En savoir plus sur tout le monde et sur leurs vraies habitudes, cela permet avant tout de proposer de meilleurs produits, qui répondent vraiment aux besoins et aux attentes des clients, même et surtout ceux qui ne savent pas clairement exprimer ce dont ils ont besoin. Si vous utilisez Google Analytics, ou Adwords, ou Keyword Planner, ou Youtube en temps que membre du programme partenaire, ou n’importe quel autre outil vous permettant d’étudier le comportement de vos visiteurs, vous saurez qu’avant tout ce sont les agrégats qui parlent et nous permettent de prendre les meilleures décisions possibles. Grâce à eux on peut obtenir des résultats totalement inédits, du moins si on sait comment utiliser ces données de façon efficace. Le data-mining reste relativement récent et nombreux sont ceux qui ne savent pas comment tirer profit des outils dont ils disposent.

Analyse des besoins et segmentation

L’autre atout du big data concerne bien les données correllées que l’on peut récolter sur un individu particulier. Mais n’oublions pas, disposer de données ne veut pas dire savoir tout de suite à quoi elles peuvent servir. Et si l’on ne dispose que d’une seule partie du puzzle, on n’en sait pas forcément beaucoup plus. C’est là qu’interviennent les nécessaires recoupements entre divers outils comme ceux évoqués plus haut.