Vous avez fait le choix de proposer un moteur de recherche avec auto-complétion sur votre site afin de permettre à vos clients de trouver vos produits plus facilement ? Attention, car ce qui semble à première vue être un atout considérable peut aussi avoir certains inconvénients. Le premier, à ne surtout pas sous-estimer, concerne l’impact sur le taux de rebond de vos pages. Explication ci-dessous.

Quel impact sur le taux de rebond ?

Imaginez que vous proposez un moteur de recherche avec auto-complétion, ce qui est la base si vous faites le choix de proposer un moteur de recherche interne. Si la barre de recherche n’indique aucun résultat, que croyez-vous que votre visiteur va faire ? Hé oui, il va partir chercher son bonheur ailleurs. La leçon ici est simple : moteur de recherche avec auto-complétion et sans réponse = client potentiel perdu.

Le soucis principal, c’est que Google Analytics ne vous dira pas pourquoi le visiteur est reparti sans visiter d’autres pages. Google pensera par contre que votre site n’est visiblement pas intéressant puisque votre taux de rebond sera tout de suite plus élevé. Du coup, votre moteur de recherche se retournera contre vous, en ayant un impact négatif sur votre classement au lieu de vous permettre d’augmenter vos ventes.

Comment contourner ce problème potentiel ?

Il existe heureusement une solution, mais encore faut-il avoir conscience du problème. Si vous n’avez pas le produit recherché par votre visiteur, votre moteur de recherche avec auto-complétion doit tout de même le renvoyer vers une autre page de votre site. Par exemple, envoyez-le vers une page listant tous vos produits, ou vers un formulaire de contact. En agissant de la sorte, non seulement vous éviterez qu’il ne tourne les talons tout de suite, mais vous pourrez espérer lui vendre un autre produit similaire. Vous saurez par ailleurs qu’il a utilisé votre moteur de recherche, surtout si vous l’envoyez vers une page unique qu’il ne pourra pas trouver ailleurs sur votre site.

Autres bonnes pratiques

Si vous voulez proposer un moteur de recherche avec auto-complétion, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Pensez à faire des tests A/B pour mesurer l’impact réel de votre moteur de recherche ;
  • N’oubliez pas de tagger les clics, que ce soit avec Google Analytics ou autre ;
  • Vérifiez que votre moteur de recherche avec auto-complétion ne propose pas trop de résultats, il deviendrait alors contre-productif.

En conclusion

Si vous optez pour un moteur de recherche avec auto-complétion, il y a des problèmes à résoudre mais un tel moteur de recherche comporte de nombreux atouts. En permettant aux visiteurs d’effectuer des recherches, on peut non seulement savoir ce dont ils ont besoin, mais aussi les faire rester plus longtemps sur un site, en leur proposant aussi des produits alternatifs. Installer un moteur de recherche interne est donc une chose qui ne s’improvise pas et doit être accompagnée de tests pour vérifier que l’expérience de l’utilisateur reste positive.