Envoyer un e-mail commercial est une tâche banale. Pourtant, quand on regarde les spams qui passent dans notre boîte, on peut remarquer le fait que certains n’ont toujours pas compris comment s’y prendre pour ne pas agacer leurs prospects. Voici donc une petite liste des erreurs à ne pas commettre dans votre prochain e-mail commercial avant d’appuyer sur la touche « envoyer ».

1- Envoyer un message qui tient en une seule ligne

Oui, vous êtes pressés vos prospects le sont aussi. Mais pas au point de juste envoyer un titre (ou pire, un message sans titre), une ligne et puis c’est tout. Vous envoyez un e-mail commercial, pas un SMS à votre ami. Donc mettez-y les formes, sinon impossible de vous prendre au sérieux, ni aujourd’hui ni les prochaines fois.

2 – Envoyer un paragraphe trop long

S’il ne faut pas faire trop court, il ne faut pas non plus envoyer un roman. Votre e-mail commercial doit être lisible, donc aéré. Il vous faut une structure, mais certainement pas un pavé. Faites plusieurs paragraphes plus court, vous verrez, ça passera déjà mieux.

3 – Utiliser une signature très moche

Le diable est dans les détails, dit-on. Mais la signature, c’est plus qu’un détail, c’est un élément qui saute aux yeux dès qu’on s’intéresse un peu à son interlocuteur. Donc restez sobres, n’utilisez pas des citations bidons du type de celles qui passent en boucle sur Facebook, et gardez un logo de taille raisonnable. Soyez minimaliste, simple et efficace.

4 – Utiliser un titre qui ne colle pas avec votre message

Cela devrait être une question de bon sens, mais pourtant on voit parfois passer un e-mail commercial avec un titre accrocheur qui n’a rien à voir avec le contenu du message. C’est le meilleur moyen pour que vos clients vous classent dans leur dossier spam, ou qu’ils se désabonnent de votre newsletter.

5 – Utiliser tros de gras et d’italique

Oui, le gras et l’italique peuvent attirer l’attention. Mais si vous en faites trop, personne n’aura envie de vous lire. Je pourrais vous faire une démonstration ici, mais vous en auriez vite assez. C’est agaçant, n’est-ce pas ? Donc revenons au principe évoqué ci-dessus, celui de la sobriété. On peut mettre du gras ou de l’italique, mais seulement de façon ciblée et pertinente.

6 – Ne pas s’adapter à son interlocuteur

Admettons que vous envoyez un e-mail commercial ciblé à un client en particulier. S’il utilise un ton formel, ne ponctuez pas vos phrases par des smileys ! À l’inverse, s’il utilise un ton plutôt informel, ne faites pas comme si vous vous adressiez au PDG d’une boîte qui emploie 50.000 personnes. À vous de trouver le juste milieu, pour rester professionnel sans paraître froid ou distant.

Envoyer un e-mail commercial n’a rien de bien compliqué tant que vous faites preuve d’un minimum de bon sens. En dehors de ces quelques conseils, il en reste un dernier que tout le monde devrait absolument respecter : faites attention à votre grammaire et votre orthographe.

Grégory Chartier
Publié par Grégory Chartier

Expert Prestashop